RANDONNEES
COLLET DE SEN POINT DE VUE Durée: 3 h Montée: 480 m Descente : 480 m Dominant les toits de Châteauneuf d’Entraunes à la manière d'un "baou" côtier, le collet de Sen se prolonge en proue de navire au bord d'un àpic impressionnant de plus de 400 m. C'est donc un panorama grandiose qui attend le visiteur avec une large ouverture sui tout le bassin de Guillaumes et les principales cimes du HautVar. Malgré les apparences, on pourra accéder aisément à ce bastion de calcaire, par l'ancien sentier des Tourres d'abord, par un cheminement de crête parmi les pins ensuite. De la chapelle StAntoine (b.200), au Nord du village, prendre dans les marnes l'ancien chemin des Tourres (GR 52 A) qui s'élève parmi Chênes, pins et buis jusqu'à un large ravin de marnes noires. Vient ensuite le plateau du Champ de Martre où subsiste une maison ruinée aux bardeaux de mélèze avec son aire à battre le blé dissimulée sous l'herbe. Le sentier file vers le Nord entre deux haies de buis (b.201), se jouant bientôt d'une falaise abrupte et gagne un petit col parmi les pins (Il 630 m, b. 199). Prendre à gauche un itinéraire hors sentier qui donne accès au collet de Sen (1 760 m, b.202), lieu de chaume des brebis. Une brève déclivité conduit au bord de l'aérien belvédère visible depuis Châteauneuf. Retour par le même itinéraire.
COL DES TRENTE SOUCHES (2017 m) Durée 2 h. 30 Montée : 370 in Descente : 370 m Destination évidente au départ du hameau des Tourres, le col des Trente Souches s'atteint par un sentier facile (GR 52 A) qui flanque la rive droite de la Barlatte. Ce vaste domaine pastoral, lieu de rencontres privilégiées avec les bergers et leurs troupeaux de brebis, fait l'objet de recherches du Parc National du Mercantour pour améliorer la gestion du pâturage. De l'entrée des Tourres (b.207), suivre le tracé du GR 52 A balisé blanc et rouge. Au sommet du hameau, devant l'ancien lavoir (b.206), prendre à droite le sentier qui, à travers les prés (b.205), s’élève rapidement pour atteindre la cote 2000 m, audessus des nombreux ravins qui dégringolent vers la terrible Barlatte. Cheminer ensuite plus ou moins de niveau avec un point haut à : 2031 m. jusqu’aux espaces dégagés du col des Trente Souches. Retour par lu même itinéraire. Possibilité de rejoindre Entraunes par le vallon du Bourdous (GR 52 A) ou Estenc par l'itinéraire non balisé de la baisse de la Boulière.
BOUCLE DU MOULIN DE LA BARLATTE Durée : 2 h 30 Montée: 200 m Descente : 200 m Pour les habitants de Châteauneuf , la Barlatte était synonyme de vie : l’eau du village en était issue, acheminée par un canal depuis les gorges encaissées de Saucha Négra, et le moulin à céréales y broyait le grain, tenant une place privilégiée dans l'économie autarcique des temps anciens. Le flux des bêtes de bât après les moissons animait alors le chemin muletier très creusé sur lequel se déroule la descente depuis le village, le mettant d'ailleurs à rude épreuve dans les passages au terrain fragile. Juste avant la chapelle StAntoine (b.191), suivre le tracé du GR 52 A qui descend parmi buis et feuillus au milieu des anciennes terres céréalières (b.192) , Quitter bientôt le GR pour prendre à gauche (b. 193) le chemin du moulin qui franchit la vallon marneux. Après un bois de feuillus, on débouche sur un replat au bord de la Barlatte où s'élève le moulin, restauré par la commune avec le concours du Parc National du Mercantour. Au retour on remonte dans le bois le Roumegier : revenir sur ses pas jusqu'à la balise 196 et dans une ambiance ombragée de pins sylvestres, rejoindre le canal (b.197). De ce point un crochet en A.R. permet de découvrir l’ingénieuse prise d'eau dans le site spectaculaire de Saucha Négra. Quelques lacets mènent à la piste des Tourres (b.198) par laquelle on regagne aisément le village.
RANDONNEES SUR LA COMMUNE DE CHATEAUNEUFD'ENTRAUNES