Une faunes sauvage et abondante
Depuis les espèces dites "prestigieuses" (bouquetin, aigle royal, loup, Gypaète barbu...) jusqu’au monde discret des insectes, la faune du Mercantour est d’une diversité rare en Europe. On y a d'ores et déjà dénombré plusieurs centaines d’espèces (certaines sont présentes depuis la fin des glaciations) dont notamment 197 espèces de vertébrés sur le territoire dont 53 sont menacées. Grâce à l’action du Parc national, ces animaux qui, pour certains, ont failli disparaître, fréquentent à nouveau les montagnes du Mercantour. Conditions biogéographiques, variations climatiques et actions humaines sont à l'origine de cette richesse qui se traduit, notamment, par un endémisme prononcé. Par ailleurs, l'une des grandes originalités de la faune du Mercantour est la cohabitation d’espèces animales originaires du Grand Nord (le Lagopède alpin), des bords de la Méditerranée (le Lézard vert) ou encore d’Asie (la Marmotte). On y trouve aussi des "associations" uniques au monde : c'est le seul territoire sur lequel le petit duc d'Afrique du nord côtoie la Chouette de Tengmalm, de Sibérie... Si vous êtes attentif et discret, vous aurez sûrement la chance de croiser le chemin des uns ou des autres. Vous avez plus de chances d'être vus que de voir mais si vous observez bien la nature, vous trouverez sûrement des indices laissés dans un peu de boue ou de neige. Source:mercantour.eu